Séminaire interdisciplinaire : Activité physique et Drépanocytose : « Just do it ?» Cyril MARTIN

Date de dernière mise à jour : le 4 mars 2014

Conférence de Cyril MARTIN
Jeudi 20 Février 2014 – 15h00 – salle 1
Activité physique et Drépanocytose : « Just do it ?»
Résumé de la présentation
La drépanocytose est la maladie génétique la plus fréquente dans le monde. Cette pathologie est causée par la mutation de l’hémoglobine (Hb) normale A en HbS anormale. Les manifestations cliniques de la maladie sont souvent sévères car la pathologie engendre une anémie hémolytique importante qui réduit l’apport d’oxygène aux tissus ainsi que des crises d’obstructions vasculaires aiguës, particulièrement douloureuses, pouvant aboutir à des complications organiques graves (rate, tube digestif, poumons, cerveau). Ces complications sont notamment liées à un dysfonctionnement de l’endothélium vasculaire, lui-même dépendant du stress oxydatif, de l’inflammation et de paramètres hémorhéologiques.
L’exercice est encore peu recommandé chez les patients drépanocytaires, car il peut déclencher une crise vaso-occlusive. Pourtant, la répétition régulière d’activités physiques à intensité modérée est connue pour améliorer le profil hémorhéologique, inflammatoire et oxydatif chez le sujet sain comme dans bon nombre de pathologies métaboliques ou cardio-vasculaires.
Notre travail consiste à déterminer les effets de l’exercice ponctuel ou régulier sur les mécanismes physiologiques impliqués dans le développement de la pathologie. Depuis une dizaine d’années, nous avons développé des recherches chez l’Homme et chez des modèles murins de la drépanocytose, qui nous amènent aujourd’hui à ne plus placer l’exercice comme un risque chez ces patients, mais plutôt comme un facteur potentiel de prévention et/ou de protection contre les effets de la maladie.
Bibliographie indicative
– Aufradet E, Douillard A, Charrin E, Romdhani A, De Souza G, Bessaad A, Faes C, Bourgeaux V, Chirico EN, Canet-Soulas E, Pialoux V, Martin C. Physical activity limits pulmonary endothelial activation in sickle cell SAD mice. Blood (in revision).
– Faes C, Balayssac-Siransy E, Connes P, Hivert L, Danho C, Bogui P, Martin C*, Pialoux V*. Moderate endurance exercise in patients with sickle cell anemia: effects on oxidative stress and endothelial activation. British Journal of Haematology. 164: 124-130, 2014.
– Aufradet E, Desouza G, Bourgeaux V, Bessaad A, Campion Y, Canet-Soulas E, Pialoux V, Chirico EN, Chevrier AM, Godfrin Y, Martin C. Hypoxia/reoxygenation stress increases markers of vaso-occlusive crisis in sickle SAD mice. Clinical Hemorheology and Microcirculation. 54(3): 297-312, 2013.
– Chirico E, Martin C, Faes C, Feasson L, Oyonno-Enguelle S, Aufradet E, Dubouchaud H, Francina A, Canet-Soulas E, Thiriet P, Messonnier L, Pialoux V. Exercise training blunts oxidative stress in sickle cell trait carriers. Journal of Applied Physiology 112: 1445-1453, 2012.
– Bourgeaux V, Aufradet E, Horand F, De Souza G, Campion Y, Bessaad A, Chevrier AM, Canet-Soulas E, Godfrin Y, Martin C. Efficacy of homologous IHP-loaded red blood cells in sickle cell transgenic mice. British Journal of Haematology 157(3): 357-369, 2012.
– Aufradet E, Beessaad A, Alsaid H, Schaefer F, Sigovan M, De Souza G, Chirico E, Martin C*, Canet-Soulas E*. In vivo cardiac anatomical and functional effects of voluntary wheel running in mice: a MRI study. Experimental Biology and Medicine 237: 263-270, 2012.
– Aufradet E, Monchanin G, Oyonno-Engelle S, Feasson L, Messonnier L, Francina A, Bezin L, Serpero LD, Gozal D, Dodogba M, Wouassi D, Banimbeck V, Djoda B, Thiriet P, Martin C. Habitual physical activity and endothelial activation in sickle cell trait carriers. Medicine and Science in Sports and Exercise 42(11): 1987-1994, 2010.
– Monchanin G, Serpero LD, Connes P, Tripette J, Wouassi D, Bezin L, Francina A, Ngongang J, de la Pena M, Massarelli R, Gozal D, Thiriet P, Martin C. Effects of a progressive and maximal exercise on plasma levels of adhesion molecules in athletes with sickle cell trait with or without α-thalassemia. Journal of Applied Physiology 102(1): 169-173, 2007.
Biographie sommaire
2011 – Habilitation à Diriger des Recherches : « Parcours Scientifique : De l’étude de la variabilité génétique des réponses neuro-endocriniennes et métaboliques à l’exercice musculaire et à l’entraînement … à celle des mécanismes physiopathologiques impliqués dans la crise drépanocytaire. »
2009 – Habilitation N1 à la bio-expérimentation animale, Université Lyon 1.
2002 – … MCF, UFR STAPS Université Lyon 1 – CRIS EA647.
2000 – 2002 : ATER – UFR STAPS Université Bordeaux 2.
2000 – Thèse de Doctorat de l’Université Bordeaux 2, Mention « Sciences Biologiques et Médicales », Option STAPS. “Variabilité génétique des réponses corticotropes et sérotoninergiques à l’exercice musculaire et à l’entraînement” Dir : Dr G Manier et Dr M Duclos (INSERM « Neurogénétique et stress », Bordeaux)

Publié dans Actualités, Séminaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*